Informations séjours : COVID19

COMMENT PRENDRE SOIN DE SES POUMONS AVEC LA NATUROPATHIE ?

Les poumons sont absolument indispensables au bon fonctionnement de notre organisme. Ils font partie de notre système respiratoire et sont donc liés à la vie en elle-même. Respirer est la première chose que nous faisons en arrivant sur terre et nous nous éteindrons lors d’un dernier souffle. C’est pourquoi il est important de savoir comment bien protéger ses poumons face aux agressions diverses. Nous allons vous guider afin que vous puissiez retrouver une bonne hygiène respiratoire, naturellement, grâce à des gestes simples et à la naturopathie.

Quel est le rôle des poumons ?

Comme on l’a vu, les poumons sont des organes vitaux. Ils sont composés de deux lobes reliés à deux bronches principales qui mènent à la trachée. Ils assurent le bon fonctionnement de la respiration. Nous inhalons de l’oxygène qui va servir à produire de l’énergie et nous expirons du dioxyde de carbone qui correspond aux déchets résiduels des cellules du corps. C’est pourquoi une bonne respiration est essentielle afin d’assurer plusieurs fonctions.
  • L’oxygénation du corps : comme on vient de le voir, en respirant, de l’oxygène pénètre dans le sang par l’intermédiaire des poumons qui vont permettre cet échange de gaz. En effet, c’est ensuite également par eux que le gaz carbonique est rejeté.
  • La régulation acido- basique : il y a 2 organes qui sont responsables de cet équilibre qui est caractérisé par la densité des ions hydrogènes des cellules : les poumons et les reins.
  • La régulation de la température du corps : c’est le mouvement de l’air et l’échange de gaz qui permet le contrôle de la chaleur corporelle interne. 
  • Les poumons nettoient l’organisme : cet organe est un émonctoire (qui sert à évacuer les déchets). Si ce dernier assure mal ce rôle, une sécrétion trop importante de mucus va se former sur les parois des bronches. C’est ce que l’on observe par exemple dans les cas de bronchiolites.

Oxygéner ses poumons

Nous allons voir ce qu’il est possible de faire pour “décrasser” ses poumons et éliminer les polluants accumulés. 

Promenade dans la nature

Rien de tel que la nature pour détoxifier ses poumons et profiter de respirer pleinement. Pour cela, vous pouvez aller à la campagne, en forêt ou en bord de mer. Renouer avec la nature va vous apporter plusieurs bienfaits sur l’organisme notamment en agissant sur le taux de cortisol (hormone du stress). Le rythme cardiaque va ralentir et la respiration va se faire plus profonde. Vous allez par exemple pouvoir tester ce que l’on appelle la cohérence cardiaque en inspirant par le ventre et en expirant par la bouche afin de retrouver bien-être et sérénité. Loin de la pollution urbaine, ce sont non seulement vos poumons, mais également tout votre corps que vous allez oxygéner. Retrouvez notre article sur les 7 bonnes raisons d’aller marcher en forêt afin de connaître toutes les vertus de la promenade en pleine nature. Faire un séjour à la montagne est également une excellente idée pour renforcer ses poumons. En effet, en altitude, le taux d’oxygène est moins important, notre corps va alors produire plus de globules rouges dans le sang. Ce taux d’hématocrite plus élevé va aider nos poumons et nos muscles à mieux fixer l’oxygène. 

Faire du sport

Il n’est plus à prouver que l’exercice physique est le garant d’une bonne santé. Faire du sport va naturellement augmenter les capacités respiratoires. Toute activité physique est bonne pour renforcer ses poumons. Pendant une séance de sport, les poumons vont apporter l’oxygène pour produire l’énergie nécessaire à l’activité physique. Ils vont ensuite rejeter le dioxyde de carbone produit en plus grande quantité lors de l’exercice. Il est évident que faire du sport avec des poumons sains sera plus facile qu’avec des organes en mauvaise santé. 

Exercices de respiration

Faire des exercices respiratoires est une bonne pratique pour faire travailler notre capacité pulmonaire.
  • Le yoga vous aidera à apprendre plusieurs techniques de respiration, c’est ce que l’on appelle les Pranayamas. On peut citer tout particulièrement le Kapalabhati qui permet de nettoyer et de tonifier ses poumons efficacement. Notons qu’il est conseillé de faire cet exercice lorsque vous avez le ventre vide.
  • S’amuser à gonfler des ballons : c’est vraiment tout simple, cela consiste à gonfler des ballons en adoptant une respiration très profonde.
  • L’apnée est une autre manière d’entraîner ses poumons. Il faut inspirer profondément, retenir sa respiration et expirer doucement. 

Adopter une bonne alimentation

Veiller à avoir une alimentation saine est fondamental pour une bonne santé. Concernant nos poumons, il convient d’avoir une nourriture riche en fruits et en vitamines C. Mais quels sont les aliments recommandés pour des poumons en bonne santé ?
  • Le pamplemousse renforce et nettoie le système respiratoire. Pour une bonne hygiène : 4 verres de jus de pamplemousse par semaine sont conseillés. 
  • Autres fruits : les bananes, les pommes, les tomates, agissent bénéfiquement contre le vieillissement des fonctions pulmonaires. 
  • L’oignon, antioxydant reconnu et riche en soufre, aide à nettoyer les voies respiratoires et limite l’asthme.
  • Le brocoli répare les poumons abîmés et stimule les gènes contre le cancer.  
  • Les noix du Brésil sont riches en Sélénium, qui agit comme un détoxifiant. 
  • Le gingembre élimine les radicaux libres présents dans les poumons.
De manière générale, il faut éviter toute nourriture transformée, trop grasse et trop sucrée qui engorge notre organisme et nos poumons. Le régime méditerranéen riche en fruits, légumes et poissons est fortement recommandé. 

Les plantes au service de l’appareil respiratoire

Il y a plusieurs moyens d’utiliser les plantes pour renforcer ses poumons et son système respiratoire :
  • Avec les huiles essentielles qui sont utilisées seules ou en synergie. On peut noter : l’huile essentielle d’Eucalyptus radié, de Romarin, de Pin Sylvestre, de Menthe poivrée, de Niaouli, de cyprès…
Exemple : mélanger 3 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus radié avec de l’huile d’amande douce et appliquer en massage sur le sternum. 
  • Avec des infusions : plusieurs plantes aux vertus bénéfiques peuvent être séchées et prises en infusion comme par exemple : la Bourrache, l’Astragale, l’Aunée, l’Hysope, la Molène, l’Origan, les feuilles de Plantain, la Menthe…
Exemple de mélange de tisane : gingembre râpé, feuilles séchées de Molène, Thym séché, Bourrache séchée, Hysope séchée et poudre de racine de réglisse. Il faut faire infuser une cuillère à soupe de ce mélange pendant 10 min.
  • En inhalation. En effet, on peut tout à fait mettre quelques gouttes d’huile essentielle sur un mouchoir et respirer le tissu de temps en temps. Une autre façon de faire consiste à mettre 3 gouttes de chaque huile essentielle sélectionnée, dans un récipient d’eau chaude et de respirer les vapeurs dégagées (à faire les yeux fermés bien sûr). 
C’est en adoptant toutes ces bonnes pratiques naturelles que vous allez assurer le bon fonctionnement de votre système pulmonaire et améliorer vos capacités respiratoires. Il faut toujours avoir à l’esprit que les poumons sont directement liés au souffle et donc à la vie.

Réservez votre consultation de naturopathie

Prenez rendez-vous avec l’une de nos naturopathes expert(e)s,
pour un bilan complet ou un conseil pendant le jeûne.