Informations séjours : COVID19

Comment jeûner seul.e chez moi : les 7 questions les plus fréquentes

Cette magnifique saison du printemps nous apporte un message : celui du renouveau. Le temps pour nous de faire une pause dans notre quotidien effréné pour nous régénérer.
Une cure de jeûne permet au corps une renaissance, une façon de se faire du bien, autant au corps qu’à l’esprit.
Lors de notre conférence en ligne sur le thème “jeûner chez soi”, nous vous donnions les clés d’une cure de jeûne ou de détox réussie, depuis chez soi. Découvrez dans cet article 7 questions et réponses sur le jeûne à domicile.

Pourquoi jeûner chez soi ?

Peut-être avez-vous déjà participé à un séjour de jeûne. Vous savez alors que changer de cadre, et se sentir entouré est l’une des clés d’une cure réussie. Cependant, les circonstances actuelles, les confinements et la pandémie que nous subissons ne nous permettent pas toujours de réaliser notre jeûne dans un centre. Néanmoins, il est tout à fait possible de jeûner chez soi, et nous y voyons beaucoup d’avantages :

  • Vous pouvez organiser votre jeûne où vous voulez : dans la maison familiale, chez vous, à la campagne, ou à la mer, et en profiter pour découvrir de nouvelles régions.
  • Vous n’avez pas besoin de faire appel à un centre spécialisé, ce qui vous permet d’économiser un peu d’argent.
  • Vous pouvez coupler votre cure avec vos contraintes professionnelles ou familiales, pour continuer de prendre soin de vos proches ou de travailler (en fonction de votre activité)

Est-ce que tout le monde peut jeûner chez soi ?

Le corps est fait de telle sorte qu’il permet à tous de jeûner. Cependant, il est bon de rappeler que des contre-indications médicales s’appliquent dans certains cas. Ainsi, vous ne pourrez pas jeûner si :

  • Vous êtes enceinte ou allaitante ;
  • Vous êtes en pleine croissance ;
  • Vous êtes âgé(e) ;
  • Vous souffrez de troubles du comportement alimentaire comme l’anorexie ou la boulimie.

Le jeûne long vous sera également déconseillé si vous souffrez d’insuffisance cardiaque, de troubles du rythme ou de risque d’accident cardio-vasculaire. Il en va de même pour les personnes souffrant d’insuffisance rénale ou hépatique.

Le jeûne ne doit pas mener à une mise en danger. C’est pour cela que nous vous déconseillons de le pratiquer si vous souffrez d’hypotension, de fatigue importante ou chronique, d’un IMC trop bas, ou encore si vous suivez traitement médicamenteux.

Si vous ne souffrez d’aucune pathologie, et que rien ne vous empêche de jeûner, nous vous conseillons de faire le point avec une naturopathe au tout début de votre projet. Ce sera le moment de comprendre vos motivations, de mettre en place un bilan sur mesure et de commencer votre cure sur de bonnes bases.

Quel est le programme idéal d’une journée de jeûne chez soi ?

Le jeûne ou la détox est un temps qu’il faut savoir s’accorder. Idéalement, il vous faudra apprendre à vous reconnecter à vous-même, et à la nature, et laisser de côté les soucis du quotidien. Cependant, lorsque nous sommes habitués à rythmer nos journées par des repas réguliers (qui n’existent plus sous cette forme pendant le jeûne), le temps peut sembler long.

Nous avons imaginé pour vous la journée idéale du jeûneur :

  • 7h10 : réveil en douceur avec une tisane, rituels de nettoyage lota et gandush.
  • 7h30 – 8h30 : séance de réveil corporel + méditation
  • 8h30 – 9h30 : moment de lecture, de dessin ou toute autre activité créative qui vous fait du bien, qui vous fait plaisir
  • 9h40 : tisane avec un peu de miel et/ou jus frais dilué. Préparation pour la randonnée
  • 10h – 14h : randonnée dans la nature. Le rythme est lent, vous vous laissez le temps de contempler, faire une sieste au soleil ou sous un arbre. Nous vous conseillons de ne pas marcher seul et de toujours avoir avec vous un moyen de contacter quelqu’un si besoin.
  • 14h – 14h30 : sieste
  • 15h – 16h30 : massage à domicile de 1h30
  • 16h45 – 17h30 : Lecture, suivi d’atelier en vidéo
  • 17h30 – 18h30 : séance de yoga
  • 18h30 : il est l’heure de se faire réchauffer un bon bouillon !
  • 18h45 – 19h50 : Temps social pour éventuellement appeler des amis/famille.
  • 20h-22h : J’éteins les écrans, je lis un livre et vais me coucher.

Évidemment, il ne s’agit que de propositions issues de nos expériences d’accompagnement. Vous êtes libre de remplacer vos séances de lecture par du Yoga ou toute autre activité qui vous fait du bien. Gardez en tête que ce temps est le vôtre, et qu’il est dédié à votre ralentissement.

Comment bien préparer mon jeûne à la maison ?

Réaliser un jeûne depuis chez soi demande de la préparation. Si vous le pouvez, réalisez ce jeûne en dehors de chez vous. Louez une maison à la campagne, faites-vous prêter une maison loin de vos habitudes, et de vos rythmes. Prendre du temps pour vous vous semblera alors plus facile que si vous aviez dû le faire au sein de vos routines habituelles.

Si vous ne pouvez pas changer de cadre de vie, alors, c’est le moment de faire un grand nettoyage de printemps. Videz les placards de toutes tentations sucrées ou salées, enlevez les objets qui vous paraissent superflus et ne gardez que l’essentiel. Programmez du temps pour nettoyer correctement votre cocon, et planifiez la suite de votre jeûne. Allez faire vos courses en amont de votre cure, et préparez et congelez à l’avance vos bouillons.

Ces fameux bouillons ne laissent d’ailleurs pas indifférents tant les avis gustatifs diffèrent. Quelques astuces simples vous permettront de réaliser des bouillons savoureux :

  • Râpez tous vos légumes pour augmenter la surface d’échange en infusion ;
  • Faites revenir vos épices puis vos légumes avec un peu d’huile d’olive ou de coco ;
  • Pensez à varier les saveurs, et à alterner les bouillons ;
  • Utilisez un bouillon végétal en poudre peu salé pour bien relever les goûts ;
  • Laisser infuser 2 ou 3 heures à feu doux ;

Est-ce qu’un jeûne de 3 jours à la maison est une bonne pratique ?

Un jeûne de 3 jours, que vous souhaitez sûrement réaliser sur un week-end est une pratique intéressante. En effet, c’est le temps qu’il faut à votre corps pour renouveler ses défenses immunitaires, alors pourquoi pas ?

Cependant, jeûner 3 jours reste moins efficace qu’un jeûne de 5 ou 7 jours. Il faut garder à l’esprit que les mécanismes du jeûne changent aux alentours du 2eme ou 3eme jour, entraînant parfois la fameuse crise curative. Il vous sera donc peut-être plus dur de jeûner sur ce temps plus court, et vous risquez d’en garder un mauvais souvenir puisque vous aurez traversé le plus difficile sans pour autant atteindre le bien-être offert par une cure plus longue. Dans le cadre d’une cure de 3 jours, nous vous recommandons la cure de jus, qui vous permet de profiter plus sereinement de votre cure et qui offre dans ce cas le meilleurs compromis. 

Si vous craignez de ne pas réussir un jeûne long, la meilleure chose à faire est de vous faire accompagner par l’une de nos naturopathes, qui saura vous rassurer et vous proposer les rituels opportuns pour y arriver.

Est-ce que je peux faire une purge intestinale chez moi ?

La purge intestinale permet de bien préparer son corps au jeûne. Nous trouvons souvent que le jeûne qui suit ce nettoyage est plus facile à réaliser. Plusieurs techniques existent pour réaliser une purge intestinale depuis chez vous :

  • Vous pouvez vous procurer une poche à lavement, accessible mais plus ou moins facile à utiliser ;
  • Boire 20 à 30g de chlorure ou sulfate de magnésium dilué dans 1L d’eau. Attention, parlez-en avec une naturopathe ou un médecin avant afin d’être certain que cette solution est adaptée dans votre cas précis.

Enfin, si vous êtes en ville, nous vous recommandons de trouver un expert en Hydrothérapie du côlon, (ou irrigation du côlon) qui saura vous accompagner dans cette démarche.

Est-ce que je peux jeûner et travailler en même temps ?

Il est tout à fait possible de continuer à travailler pendant votre jeûne. Néanmoins, si votre métier est physique, ou demande des déplacements, nous vous déconseillons d’entreprendre votre cure, car vos réflexes seront diminués.

Puisque nous ne mangeons pas pendant un jeûne, vous aurez moins de glucose dans le sang, votre cerveau sera moins performant et vous vous sentirez un peu plus faible, bien que cela dépende beaucoup des profils de chacun.

Pour toutes ces raisons, nous vous conseillons de garder ce temps de cure pour vous, et de prendre des congés afin de vivre cette expérience comme il se doit. 

Si arrêter votre activité n’est pas envisageable, pourquoi ne pas passer à mi-temps ?

Profitez donc du printemps pour faire une pause, et organiser un jeûne depuis chez vous. Nous avons conscience que jeûner seul(e) pour la première fois peut être une étape importante dans la construction d’un mieux-être global. Les circonstances actuelles ne nous permetteant pas de vous accueillir sur nos séjours classiques. C’est pourquoi, nous avons conçu pour vous un programme complet d’accompagnement en ligne. Nous y avons mis tout notre cœur et notre expertise, afin que vous puissiez vivre une expérience belle et transformatrice, où vous le souhaitez. (lien vers les accompagnements)

Jeûnez sereinement depuis chez vous,
Grâce à nos accompagnements en ligne

L’expertise de Clairière & Canopée directement depuis chez vous. 

Envie de savoir où vous en êtes ?

Testez votre vitalité !

Un test basé sur nos 5 fondamentaux, pour vous donner des clés dans la construction de votre bien-être.