Informations séjours : COVID19

Les plantes qui font du bien à notre santé

Considérées autrefois comme des « remèdes de grand-mère », les plantes médicinales reviennent sur le devant de la scène et conquièrent aujourd’hui des consommateurs de plus en plus nombreux. Disponibles sous différentes formes (tisane, gélules, huiles essentielles, etc.), elles disposent d’un champ d’action thérapeutique très diversifié. Leur efficacité est acquise aujourd’hui sur différents maux, comme les problèmes de digestion, de sommeil ou respiratoires. Romarin, aubépine, ortie, millepertuis, eucalyptus etc., la liste pourrait être très longue. Comment s’y retrouver tant l’éventail est large ? Comment celles-ci agissent sur notre santé ? Pour quelles indications ? Clairière & Canopée vous propose une sélection de cinq plantes clés qui font du bien à la santé.


Le fabuleux pouvoir des plantes

La phytothérapie, ou l’art de soigner par les plantes, tout comme l’aromathérapie, dédiée aux huiles essentielles, sont connues depuis l’antiquité, mais leurs bienfaits n’étaient pas encore expliqués. À partir du 19ème siècle, les plantes médicinales ont connu un regain d’intérêt grâce à la découverte des principes actifs qu’elles contiennent aux propriétés pharmacologiques et médicinales. Ces molécules actives coexistent avec des molécules dites « utiles » sans action thérapeutique, mais qui influencent l’effet des composants actifs et en optimisent l’assimilation dans l’organisme.

Cette combinaison spécifique de molécules apporte à la plante des qualités médicinales parfois différentes de celles obtenues si certains de ses composants sont extraits de façon sélective. En prenant le cas du curcuma, lorsqu’il est utilisé dans sa forme complète, la curcumine qu’il contient est moins concentrée, mais sa biodisponibilité pour le corps est maximisée grâce l’intervention de tous les composants.

Les recherches ont par ailleurs identifié que la molécule diffère selon la technique d’extraction : un composant issu de la vapeur d’eau n’est pas le même que celui produit par de l’alcool alors que la plante est identique. L’action thérapeutique sera également différente.

D’une manière générale, toutes les parties de la plante (tiges, feuilles, fleurs…) peuvent être utilisées, mais elles auront des vertus différentes. Par exemple, s’agissant du tilleul, sa fleur est reconnue pour son action relaxante tandis que l’aubier, faisant partie de l’écorce, affiche des qualités dépuratives.


Le romarin : une plante détoxifiante puissante

Le romarin se place en tête des plantes préférées des naturopathes, qui ont coutume de le proposer lors des cures de détoxination. Celui-ci agit en effet efficacement au niveau du foie, l’un des émonctoires du corps, en le soutenant dans son processus d’épuration. Ses effets se font ressentir à deux niveaux :  d’une part, il favorise la sécrétion par les cellules hépatiques de la bile, indispensable à la digestion des lipides et d’autre part, il stimule le fonctionnement du foie et accompagne ainsi l’élimination des déchets.  

Lors d’une cure détox, il est conseillé de boire trois tasses par jour d’infusion de romarin (à distance des repas), mais pas après 16 heures, car cette plante, par nature stimulante, peut avoir tendance à exciter les sujets les plus sensibles.

Au quotidien, il est possible d’entretenir la santé de votre foie. Souvenez-vous : il représente l’un des organes les plus importants du corps. S’il présente des signes de faiblesse, c’est l’équilibre de votre corps qui s’en trouve menacé. Une fatigue peut d’ailleurs commencer à s’installer. Alors prenez-en soin.

Notre conseil bien-être : buvez plusieurs fois par semaine une tisane de romarin par jour. Cette plante pourrait d’ailleurs remplacer votre thé au petit-déjeuner.


Le thym : une solution naturelle pour traiter les maux respiratoires bénins

Rhume, toux, gorge qui gratte, nez qui coule, tels sont les principaux symptômes des affections ORL en hiver. Le thym est une plante très efficace pour y remédier. Grâce à ses propriétés antiseptiques et antibactériennes, vous viendrez à bout en quelques jours de vos troubles respiratoires à condition de ne pas les laisser s’installer et d’agir dès leur apparition. Le thym peut être utilisé en laissant infuser une branche pendant 10 minutes dans une tasse bien chaude ; buvez-en deux à trois fois par jour pour obtenir des résultats.   

Autre alternative : vous pouvez réaliser également deux à trois inhalations par jour pendant 10 minutes à base de thym séché ou frais ou en versant deux gouttes d’huile essentielle de thym à thuyanol, qui est bien toléré tout en étant efficace.

La pollution ambiante nous pousse aussi à prendre soin de nos voies respiratoires à titre préventif. Prenez l’habitude de pratiquer une à deux inhalations par mois aux huiles essentielles de thym. Cette routine bénéficiera aussi à la peau de votre visage, qui sera nettoyée en profondeur grâce à ce bain de vapeur détoxifiant. 


La mélisse fait du bien à votre santé digestive et nerveuse

La mélisse a l’avantage de présenter une double action, digestive et relaxante. C’est pour cette raison qu’elle est souvent conseillée aux personnes nerveuses qui rencontrent des troubles digestifs. En plus d’atténuer les maux de ventre ou d’estomac, elle est efficace pour apaiser le système nerveux et peut être utilisée d’ailleurs en cas de troubles du sommeil ou d’épisodes de stress. Elle est disponible sous forme d’huile essentielle, de teinture mère, de macérât ou d’infusion.  

Le trésor de la mélisse : associée à d’autres plantes, elle voit ses effets augmenter. Mélangée à la valériane, son action sera bien plus bénéfique sur le sommeil. Combinée à la menthe poivrée, elle soulagera plus intensément les troubles digestifs.


Le tilleul : la promesse d’un meilleur sommeil

La fleur de tilleul est réputée pour traiter les problèmes de sommeil grâce à son action hypnotique sur le système nerveux. Elle peut être consommée dans la journée pour calmer la nervosité et produit des bénéfices la nuit suivante. Elle est particulièrement adaptée aux personnes qui ne parviennent pas à s’endormir en raison d’une activité mentale trop forte. Elle présente une action sédative douce et n’engendre aucun effet d’accoutumance.

Notre conseil d’utilisation : boire trois à quatre tasses par jour d’une infusion de 50 g de fleurs. Ne pas dépasser cette dose au risque sinon d’engendrer des insomnies.      


La rhodiolia : une plante adaptogène de grande qualité

Vous êtes fatigué et tendu ? La rhodolia (ou rhodiole) est une plante aux vertus très intéressantes, car elle est dotée de propriétés tonifiantes et énergisantes.

Cette plante est votre alliée face aux aléas de l’existence, car ses atouts régulateurs permettent au corps de s’adapter et mieux résister face aux situations difficiles, sources de tensions nerveuses, de fatigue et de stress. Elle favorise le retour à un mieux-être ; elle est d’ailleurs souvent préconisée en cas de burn-out. Elle agit également au niveau du cerveau en améliorant la mémoire et la concentration.

Vous pouvez faire une cure d’un à deux mois en cas d’évènements stressants (en tisane ou en comprimés). Évitez d’en consommer le soir pour ne pas perturber le sommeil.

Vous disposez à présent de quelques remèdes de santé issus des plantes. Gardez en tête que cette forme de médecine nécessite de prendre certaines précautions. La pharmacopée française a recensé les plantes à usage thérapeutique, dont certaines font l’objet d’indications encadrées. Il est donc conseillé de suivre les consignes relatives à de tels traitements et de se renseigner en cas de doute si vous prenez déjà des médicaments. Une plante n’est pas inoffensive et vous n’êtes pas toujours en mesure de faire le bon diagnostic ni de choisir la solution la plus adaptée. Un phytothérapeute ou un naturopathe peuvent vous accompagner. Enfin, si les troubles persistent, il convient de consulter sans hésiter un médecin.

votre santé au naturel

Prenez rendez-vous avec l’une de nos naturopathes expert(e)s, pour un bilan complet ou un conseil.