Informations séjours : COVID19

Prendre soin de son corps en automne : le jeûne

Au sommaire :

L’automne est une période de changements qui permet de faire la transition entre l’effervescence de l’été et le calme de l’hiver. Alors que les arbres se délestent de leurs feuilles, le corps se prépare lentement à la saison hivernale. Comment accompagner l’organisme pendant cette période de transformation ? Pratiqué depuis des millénaires, le jeûne favorise l’élimination des toxines et renforce le système immunitaire. Pourquoi faire un jeûne en automne ? Quels sont les fruits et légumes pour réaliser une cure détox en automne ?

Automne : les différentes formes de jeûne

Pratiqué depuis des millénaires, le jeûne se décline sous différentes formes. Jeûne hydrique ou jeûne intermittent, l’objectif est de soulager le système digestif et de purifier l’organisme. 

La pratique du jeûne alimentaire

Le jeûne est une pratique ancestrale qui consiste à priver son corps de nourriture pendant une durée déterminée. Il existe différentes formes de jeûne, les plus courantes étant le jeûne hydrique et le jeûne intermittent. Dans les deux cas, l’objectif est de mettre l’organisme au repos complet pour qu’il puisse éliminer les toxines et se régénérer. 

Le jeûne hydrique pour éliminer les toxines

Le jeûne hydrique consiste à ne consommer que de l’eau, des bouillons ou des tisanes à base de plantes sur une période plus ou moins longue. La consommation d’eau permet de soutenir le corps dans son travail de nettoyage et favorise l’évacuation des déchets de l’organisme. Aucun aliment n’est autorisé pendant toute la durée du jeûne : les fruits et légumes, les sucres, les condiments ou encore les excitants sont interdits. 

La période de privation alimentaire peut s’étendre de 24 heures à 21 jours ou plus. La durée d’un jeûne hydrique est propre à chacun. L’important est de rester à l’écoute de son corps et de savoir en interpréter les signaux. Un jeûne de 24 heures permet de mettre le système digestif au repos et de renforcer les défenses immunitaires. En pratique, l’énergie normalement allouée à la digestion sert à régénérer les organes qui en ont besoin. 

Lorsque la durée du jeûne hydrique va au-delà de trois jours, le corps commence à puiser dans ses réserves. Le glucose stocké dans le foie se libère progressivement afin d’alimenter l’organisme. À travers ce processus, il se déleste de ces déchets et élimine les toxines accumulées au fil du temps. Une fois les réserves de glucoses utilisées, le corps transforme les graisses en énergie afin de continuer à fonctionner normalement. À ce stade, les désagréments liés au jeûne s’estompent et le corps commence à s’alléger. Les idées sont plus claires et la créativité est boostée. À long terme, le jeûne hydrique soulage l’ensemble du système gastro-intestinal et détoxifie les organes émonctoires.

 

Le jeûne intermittent pour détoxifier l’organisme

Le jeûne intermittent se pratique sur une durée moins longue, mais sur une fréquence plus élevée. Il consiste à alterner des périodes d’alimentation classique avec des périodes de privation complète. L’objectif est de mettre le système gastro-intestinal régulièrement au repos afin de stimuler les fonctions métaboliques de l’organisme. Il existe plusieurs formes de jeûne intermittent. Les plus courantes sont : 

  • le jeûne de 24 heures 
  • la méthode 5 : 2 
  • le fasting

La pratique du jeûne intermittent est intéressante, car elle s’intègre facilement dans la vie de tous les jours. Période de transition, l’automne est la saison idéale pour mettre en place de nouvelles habitudes.   

Le jeûne de 24 heures 

Le jeûne de 24 heures est une forme du jeûne intermittent qui consiste à ne pas s’alimenter pendant une journée entière. Pratiqué régulièrement, il permet de mettre l’organisme au repos régulièrement et sur une courte durée. Généralement, le plus simple est de sauter le dîner et de reprendre une alimentation classique le lendemain soir. 

La méthode 5 : 2 

La méthode 5 : 2 consiste à réduire son alimentation à 25 % des apports alimentaires habituels deux jours par semaine. Cette forme de jeûne se pratique toutes les semaines sur une période plus ou moins longue. Généralement, l’objectif des jeûneurs est de perdre du poids ou de rééquilibrer leur alimentation sur le long terme. 

Le fasting 

Le fasting s’apparente au jeûne intermittent, mais se pratique au quotidien. Il s’agit de concentrer la prise alimentaire sur une période de 8 heures pendant la journée, puis de jeûner les 16 heures suivantes. À long terme, le fasting apaise le système gastro-intestinal et soulage certains troubles métaboliques ou maladies chroniques. 


Le jeûne pour nettoyer l’organisme en automne 

Les intersaisons sont le moment idéal pour mettre son organisme au repos. Période de transition, l’automne est l’occasion de préparer doucement son corps à l’hiver. 


L’automne, symbole de purification et de changement

L’automne est une période de transition pendant laquelle la luminosité diminue et les températures s’abaissent. Après le renouveau de l’été, la nature se prépare à entrer dans l’hiver, une saison associée au calme et au repos. L’automne est une période qui invite au lâcher-prise. Tout comme les arbres se délestent de leurs feuilles, nous devons nous débarrasser de ce qui nous encombre, autant sur le plan physique que psychique. 

L’automne est une saison associée à la transformation : les fruits, les légumes, les feuilles tombent pour ensuite être réutilisés sous forme d’humus. Il en est de même pour le corps : la pratique du jeûne permet d’évacuer les toxines accumulées et de se délester des déchets métaboliques. Lors d’un jeûne hydrique, les graisses sont métabolisées sous forme d’énergie vitale pour l’organisme, une autre forme de transformation. 


Le jeûne automnal pour renforcer le système immunitaire

Réaliser un jeûne en automne permet d’accompagner le corps dans sa transition vers l’hiver. L’objectif est de revitaliser l’organisme pour qu’il soit prêt à affronter la période hivernale. La pratique d’un jeûne hydrique ou intermittent favorise l’élimination des déchets inutiles et permet à l’organisme d’assimiler les nutriments dont il a besoin. Pour un effet optimal, la reprise alimentaire doit s’effectuer avec des fruits et légumes de saison

Pour bénéficier des énergies de l’automne, il est conseillé de se concentrer sur les poumons et les intestins. Dans la médecine chinoise, ils sont considérés comme des organes dépuratifs particulièrement réactifs en cette saison. En les soulageant, l’apport en oxygène est boosté et les toxines accumulées sont éliminées. Ces deux processus combinés favorisent l’absorption des nutriments essentiels à notre bonne santé. 


La cure détox pour purifier son corps en automne

Plus simple à mettre en place que le jeûne, la cure détox permet d’alléger l’organisme tout en favorisant l’évacuation des toxines. 


Les bienfaits de la cure détox en automne

L’automne est une période de transition entre deux saisons opposées, à savoir l’été et l’hiver. Naturellement, le corps a tendance à s’alléger en cette saison. Cependant, il peut être intéressant de l’accompagner et de le soutenir par la réalisation d’une cure détox. Tout comme le jeûne, cette pratique favorise l’élimination des déchets accumulés pendant l’été. Parce qu’elle met au repos le système gastro-intestinal, elle renforce les défenses immunitaires et revitalise l’organisme dans sa globalité. Préparé pour l’hiver, le corps est plus résilient face aux virus et aux infections et résiste mieux aux petits maux du quotidien.  


Automne : les fruits de saison pour une cure détox 

Il existe plusieurs façons de réaliser une cure détox en automne 

  • la monodiète, qui consiste à consommer le même aliment ou famille d’aliments pendant un à trois jours ; 
  • la cure de jus, qui revient à ne s’alimenter qu’avec des jus à base de fruits et légumes frais. 

Dans les deux cas, il est conseillé de sélectionner des fruits et légumes de saison, de préférence cultivés dans une démarche d’agriculture biologique. 

L’automne est la saison des récoltes, ce qui en fait une période exceptionnelle au regard de la diversité des fruits disponibles. Parmi les plus courants, on trouve : 

  • la banane : souvent importée des pays lointains, elle reste un fruit de saison, apprécié pour ses vertus dépuratives ; 
  • le raisin : très prisé pour ses propriétés diurétiques, le raisin est le fruit idéal pour la monodiète ! Attention néanmoins à sa forte teneur en sucre ; 
  • le kiwi : riche en minéraux et en oligo-éléments, le kiwi est une excellente source d’antioxydants à intégrer dans tous vos jus ; 
  • la pomme : la forte concentration en fibres de la pomme en fait un fruit rassasiant particulièrement adapté à la monodiète. 

Cette liste est loin d’être exhaustive ! L’automne accueille également tous les fruits à coque comme les noix, les noisettes, ou encore les amandes. Véritables concentrés d’acides gras essentiels, les oléagineux sont à consommer sans modération. 


Automne : les légumes de saison pour une cure détox 

Pour parer au manque de luminosité et à l’arrivée des températures plus fraîches, les légumes d’automne se parent de couleurs vives. Souvent plus caloriques que les fruits d’été, ils permettent à l’organisme de se préparer pour la saison hivernale. Voici quelques légumes frais pour réaliser votre cure détox d’automne : 

  • le poireau stimule les intestins grâce à sa forte concentration en fibre. Sa teneur en potassium favorise également l’activité rénale ; 
  • la betterave contient de la bétanine, une molécule qui favorise l’élimination des toxines au niveau des organes émonctoires ; 
  • le brocoli est une source exceptionnelle de minéraux et d’oligo-éléments. Il contient du sulforaphane, qui lutte contre les radicaux libres responsables du vieillissement des cellules de l’organisme ; 
  • le chou, quant à lui, possède des vertus diurétiques parfaitement adaptées à la réalisation d’une cure détox.

L’automne est une saison associée à une période de transformation qui fait le lien entre l’effervescence de l’été et le calme de l’hiver. Associée au lâcher-prise et au retour à soi, c’est la saison idéale pour purifier le corps à l’aide d’un jeûne ou d’une cure détox. Jeûne hydrique ou jeûne intermittent, il favorise l’élimination des toxines et facilite l’absorption des nutriments essentiels pour le bon fonctionnement global de l’organisme. Plus accessible, la cure détox est une excellente pratique pour alléger le système digestif et renforcer les défenses immunitaires pour bien préparer la saison hivernale

 

Cet automne,
offrez-vous une détox !

L’expertise de Clairière & Canopée directement depuis chez vous.